Blog Béton

jeudi 26 octobre 2006

Le Blog Béton n'aura pas fait long feu. Une grosse vingtaine de posts, pour moins d'un an d'existence, vous me direz, c'est peu.
Pourtant, de très nombreux dessins non publiés dorment encore dans mes cartons... et attendent un écrin, à défaut d'acheteur.
Et alors, pourquoi ce brusque abandon ? Pourquoi ce bétonnage en règle ?
La source d'inspiration n'est pas tarie, non, même si les déplacements sur le terrain se sont faits plus rares et le besoin de croquer les mêmes vieilles briques s'est un peu calmé.
Parlons plutôt de déménagement. Déménagement gagnant-gagnant, puisque si le Blog Béton ferme ses portes, le carnet de croquis continuera de se remplir ailleurs, mais pas tout seul. Les portraits de bâtiment, les aquarelles industrielles voisineront désormais avec la production plus graphique et communicationnelle de leur auteur. Sites web, illustrations BD, pochettes de disque, viendront étoffer le portfolio de Papier Magazine, fondé avec mon frère Pascal, lui même photographe et graphiste indépendant.
Plus de couleurs, plus de dessins, plus de projets.
Adieu monotonie, au revoir béton.
Contactez nous, commandez nous.
Le béton est mort, vive Papier Magazine !

Posté par Papier Magazine à 18:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]


mardi 29 août 2006

A la pêche aux joules

Saint Jacut de la Mer

Je sais ce que vous pensez. Après ces appels au décollage estival dans le précédent post, il devient insupportable de se taper la rentrée pluvieuse de notre vieille Europe. On ne songe plus qu'à repartir. A vagabonder sauvage. A crapahuter naturlïch.
Marre du béton?
Vous êtes mal tombés.
Même sur les côtes bretonnes, je trouve à m'extasier devant l'enchevêtrement de parpaings, de gouttières nickel et de câbles électriques qui ont même poussé dans les coins les plus reculés de la France profonde, dès le moment où elle a été "civilisée".
Des câbles, donc, et des pylônes voltaïques. De belles maisons (parfois modernes, et qui se donnent un air de vieux, mais on est pas dupes) et aussi des abres, quand même, au bord des parking à côté de la plage, et parfois l'inverse.
Tous les détails des mes aventures dessinées à Saint Jacut de la Mer dans les Côtes d'Armor (sauf l'odeur des chichis et de la mayo rance) sont sur pierrepernix.com.
[Saint Jacut de la Mer - feutre - 297 x 210 mm - © Pierre Pernix 2006]

Posté par Papier Magazine à 21:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 28 août 2006

Bol d'air

plane001
plane003
plane002
plane006
plane004
plane007
plane008
plane009
plane010


Douglas DC-3, DC-4, DC-10, Boeing 747, Fokker, Ford, Lockheed Tristar et Constellation...
Guère trace de béton, encore une fois. Quoique, sans beaucoup d'efforts, on devrait pouvoir imaginer le tarmac chauffé à blanc d'une piste hawaïenne (je dis ça au hasard, c'est peut-être à cause de la météo pourrie de cette fin de mois d'août) et, plus loin, le terminal farci de chair à charters, autrement dit de touristes en sandales, de retour au pays.
Ce n'est pas d'architecture dont il est question dans cette série d'aéronefs, mais de belle mécanique. Nul béton crasseux, mais de l'aileron chromé. Point de pénible pesanteur minérale, de la vélocité rugissante !
Ne chipotons pas : comme le train, l'avion aussi a droit de cité dans le Blog Béton en tant que machine industrielle. Et puis ça fait des lustres qu'on avait pas vu un post.
Tâchons de retrouver la vitesse de croisière...
[Avions modernes et anciens - feutre - 210 x 297 mm - © Pierre Pernix 2006]

Posté par Papier Magazine à 19:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 24 avril 2006

Inutilement rouge

Ringloschuppen

Par ces temps de TGV volants et de lignes sans escales, la robe rouge de cet autorail allemand au détour d'un bosquet de ronces donne un frisson de nostalgie un peu ringarde.
Certes, on y regrettera l'absence de concept-bar où l'on fait la queue pour un club sandwich poulet au prix du caviar à 300 km/h, ou les sièges hype moquettés de fractales, mais le ronronnement du moteur à piston et le doux sentiment d'humanité que procurait la vue du dos du chauffeur en action dans ces bétaillères teutonnes ne devaient pas faire de mal.
Belles couleurs pourpres qui ne font pas oublier la rouille du châssis. Jolies herbiacées sauvages qui nous font percevoir à quel point la société industrielle produit de ces endroits sanctuaires repris par la nature en échange de nouveaux espaces de construction, toujours plus nombreux. En quelques mots, l'homme planifie dans de nouveaux lieux des structures qu'il ne veut pas prendre la peine de réhabiliter. Les vieilles formules sont généralement abandonnées sur place. Témoin ces trains inutiles tels que cette croupissante machine qui aurait pourtant de beaux jours devant elle dans un monde moins pressé.
Inutile? T'y vas peut-être un peu fort... Après tout, les  trains délaissés sont les plus utiles au Blog Béton.
[Ringoschluppen - feutre et aquarelle - 210 x 140 mm]

Posté par Papier Magazine à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 17 avril 2006

Mes couleurs sont inodores

Amoniak fabrik

Nouvelle carte postale de l'Allemagne où les friches industrielles sont légion.
Pour parer à la tendance alimentaire sucrée du Blog béton (voir les posts précédents), j'ai choisi de revenir à des teintes plus verdâtres dans la mise en perspective d'une substance peu râgoutante, aussi peu râgoutante qu'essentielle au confort moderne de la ménagère, pour ne citer que lui : l'amoniaque.
Or l'amoniaque n'a pas de couleur. Le vert cité plus haut tient davantage au délabrement moussu de ce triste lieu de fabrication qu'au précieux composé chimique.
L'amoniaque a une odeur, en revanche.
Une odeur qui, comment dire, une odeur qui pue.
Une odeur de chiottes?
Oui, mais de chiottes propres, s'entend.
Voilà! Ce retour à la belle épopée industrielle fait comme un grand courant d'air frais.
C'est qu'en même temps, cette voûte de tôle ondulée n'est pas sans me rappeler la serre à tomates de pépé, le wagonnet en moins, bien sûr. Teufel ! on ne se refait pas. Cherche le béton que tu resteras toujours indécrottablement champêtre.
[Amoniak fabrik - feutre et aquarelle - 210 x 140 mm]

Posté par Papier Magazine à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]